Une deuxième chance pour les femmes qui ont raté une education

Femmes cultivant des cultures
Photo : ONU Femmes Cameroun

Savais-tu que près de 500 millions de femmes sont encore analphabètes ? ONU Femmes, en partenariat avec la Fondation BHP, cherche à briser cette tendance en créant un modèle mondial de seconde chance pour les femmes afin de combler les lacunes de leur éducation et les relier aux opportunités de gain et de leadership.

Grâce au site Web My Second Chance, vous pouvez vous joindre à nous pour aider les femmes à être, à apprendre, à gagner et à diriger. 

Le programme Second Chance donne accès au matériel pédagogique en ligne  via ce site Web  et hors ligne  dans les centres pour femmes.

Il autonomise les femmes sur le plan économique en s'assurant que leur apprentissage soit lié aux opportunités de revenus locales, en les aidant à trouver un emploi ou à créer leur propre entreprise.

Et il travaille avec les familles et les communautés de femmes pour changer les attitudes et les normes sociales.

Un programme global avec des solutions locales

Femmes apprenant la couture
Photo : ONU Femmes Cameroun

Le programme Second Chance (20182021) donne de l’espoir à certaines des jeunes femmes et femmes les plus défavorisées du monde qui ont raté l’éducation et risquent d’être laissées pour compte.

Le programme est mis à l'essai au Cameroun, en Jordanie, en Inde, au Mexique, au Chili et en Australie, bénéficiant directement à 67 000 jeunes femmes issues de groupes autochtones, réfugiés, déplacés et à faible revenu.

Par le biais d'organisations locales, le programme Second Chance offre aux femmes un soutien adapté à leurs besoins en tant qu'apprenantes et salariées.

Il aide les femmes à reprendre une éducation formelle, offre une formation en présentiel sur les compétences pratiques et l'entrepreneuriat, et fournit un soutien à l'apprentissage indépendant.

Apprentissage en ligne et en présentiel

Woman at computer
Photo : ONU Femmes Cameroun

De nombreuses femmes sont actuellement inscrites dans des centres d'autonomisation des femmes dans les six pays pilotes  où elles sont guidées par des facilitateurs d'apprentissage de Second Chance.

L'apprentissage en présentiel est complété par cette plateforme en ligne. Le contenu qui est progressivement créé par nos partenaires est ajouté à ce site Web afin que le plus de personnes possible puissent en faire usage.

Le programme nécessite du matériel d'apprentissage qui répond directement aux besoins des femmes qu'il dessert. Une grande partie du contenu d'origine mondiale ne convient pas aux participants car il ne se rapporte pas à leur contexte culturel, social ou économique et s'adresse aux personnes ayant un niveau de scolarité plus élevé.

Les parcours d'apprentissage de Second Chance sont donc développés à partir de deux sources : les cours ouverts existants et le contenu créé par les partenaires locaux travaillant directement avec les femmes participant au programme.

C’est économique d'investir dans les femmes

Woman selling produce
Photo : ONU Femmes Cameroun

Les femmes instruites sont susceptibles d'être en meilleure santé, de gagner plus et d'exercer un plus grand pouvoir décisionnel au sein du ménage. L'augmentation de l'éducation des femmes est liée à une croissance économique nationale plus élevée. Il est vraiment économique d'investir dans les femmes.

Pourtant, en 2014, seulement 46% des pays avaient atteint la parité entre les sexes dans le premier cycle du secondaire et 23% dans le deuxième cycle du secondaire.

Des générations de filles et de jeunes femmes manquent d’opportunités d'éducation de base qui sont essentielles non seulement pour elles-mêmes mais aussi pour le développement social et économique de leurs pays et communautés.

Fournir une éducation, une formation et un soutien aux moyens de subsistance des femmes non seulement les autonomies, mais contribue également à la croissance économique et au développement à long terme.

Il est urgent de trouver des solutions pour les jeunes femmes qui ont raté leurs études et qui ont été exclues des possibilités de travail décent.

Rejoins-nous et donne à plus de femmes une deuxième chance !

Rejoins-nous

Femme apprenant à utiliser une machine à coudre
Photo : ONU Femmes Cameroun
  • Si tu souhaites participer au programme Second Chance en tant qu'apprenant, explore les offres de cours sur ce site Web et inscris-toi pour commencer.
  • Si tu veux en savoir plus sur le programme et ce qui se passe dans les différents pays pilotes, suis-nous en YouTube, Facebook, Twitter, Instagram et LinkedIn.
  • Si tu peux contribuer à la construction du contenu sur cette plateforme, contacte-nous à support.sce@unwomen.org.

Sources

Près de 500 millions de femmes analphabètes: http://uis.unesco.org/sites/default/files/documents/fs45-literacy-rates-continue-rise-generation-to-next-en-2017_0.pdf

Parité des sexes dans l'enseignement secondaire: https://unesdoc.unesco.org/ark:/48223/pf0000246045